Renforcer la politique de gratuité des soins au Niger : bilan d’un atelier délibératif national novateur

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Ibrahim Hamani Souley
Esther Mc Sween-Cadieux
Mahaman Moha
Anne Emmanuèle Calvès
Valéry Ridde

Résumé

Depuis 2006, le Niger, sous pression de la Banque mondiale, a mis en place une politique de gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Cependant, sa mise en oeuvre s’est avérée difficile et parfois dysfonctionnelle. En mars 2012, un atelier national délibératif de trois jours, sollicité par l’Union européenne (ECHO) a donc été organisé pour échanger sur les acquis, limites et perspectives de renforcement de cette politique. L’atelier a regroupé 160 acteurs dont des chercheurs, humanitaires, décideurs politiques et techniques, élus locaux, représentants communautaires et intervenants sur le terrain. Plusieurs résultats de recherche (court métrage, notes de recherche et exposés) ont alimenté les échanges afin que les recommandations proposées
soient appuyées par des données scientifiques. Étant donné l’ampleur de cet atelier, cette étude vise à décrire l’organisation et le déroulement de l’événement et à en évaluer l’utilité, telle que perçue par les participants. Les données proviennent d’entretiens (n=173 : avant l’atelier, n=45 : pendant (2 mois) après l’atelier et n=22 : deux ans après l’atelier) avec une multitude de participants à différents moments du processus ainsi que de l’observation de l’atelier. Les résultats montrent que cet atelier a mené à quelques changements à court, moyen et long terme. Grâce à l’enthousiasme suscité par l’atelier, un comité de suivi s’est réuni à quelques reprises. Cependant, le comité a cessé de se réunir et cela a nui à l’application des recommandations issues de l’atelier délibératif. L’étude
permet de relever les principaux défis qui ont entravé la mise en oeuvre de ces recommandations dans le contexte nigérien.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles originaux