Quel impact avons-nous ? Vers l’élaboration d’un cadre pour rendre visibles les retombées du transfert des connaissances.

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Mathieu-Joël Gervais
Karine Souffez
Saliha Ziam

Résumé

Face aux impératifs de reddition de comptes, les organismes ressentent le besoin d’évaluer leurs activités en transfert des connaissances (TC) afin d’en démontrer la pertinence et de s’assurer d’un réel retour sur leur investissement. Plusieurs cadres de référence pour l’évaluation du TC ont été développés au cours des dix dernières années. Ils offrent des conceptualisations différentes pour tenir compte du processus de TC, des types d’utilisation, ou des retombées possibles. Toutefois, plusieurs visent à cerner l’impact de la recherche de façon générale, et ne portent pas spécifiquement sur les effets des stratégies de TC. De plus, ils demeurent théoriques et difficiles à appliquer en contexte organisationnel.
Le présent article propose une première itération de cadre pour guider les organisations dans l’appréciation des retombées de leurs stratégies de TC. Il s’emploie surtout à présenter les principales composantes sur lesquelles s’appuie cette proposition, à la lumière de la recension des écrits effectuée dans les domaines de la santé et de la santé publique. Au total, 29 cadres conceptuels portant sur l’évaluation et sur les stratégies de TC ont été analysés. Les trois principales composantes qui s’en dégagent sont mises en relation à l’intérieur du cadre : 1-les objectifs de TC comme point de départ de l’évaluation; 2-les stratégies de TC classifiées en fonction des objectifs; et 3-les retombées à court, moyen et long terme, également classifiées en fonction des objectifs.
Cette pré-conceptualisation nécessite d’être discutée et validée afin de raffiner notre compréhension en matière d’évaluation des stratégies de TC.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles originaux